Avoir conscience du futur engendre-t-il un apprentissage plus efficient ?

Je me suis souvent demandé pour quelles raisons certains élèves ne semblaient pas vouloir réussir quel que soit l’enseignant ou quelle que soit la discipline.

Je me suis aussi souvent demandé bien sûr pour quelles raisons des élèves réussissaient mieux que d’autres. Pour quelles raisons ils continuaient à faire émerger des compétences là où d’autres baissaient les bras. Je me suis dit qu’ils possédaient suffisamment de connaissances et d’aisance pour produire du sens, de la cohérence, de la créativité. Mais la motivation intrinsèque ? Comment l’évaluer ? J’ai questionné les élèves, leurs parents. Je me suis rendu compte que ces élèves, dans mon établissement, aux capacités cognitives élevées étaient tous des cas particuliers, donc des élèves comme les autres : enfant élevée par un seul parent ; par des parents divorcés une semaine chez l’un puis chez l’autre ;  élevé par les deux parents non francophones ; dans une famille d’accueil ; par des parents très vigilants, ou très stricts, ou peu présents, etc… Lire la suite « Avoir conscience du futur engendre-t-il un apprentissage plus efficient ? »

Publicités

Où, au nom de l’agilité, je demande l’éradication du « quoi » pour trouver le complément d’objet

Un des problèmes avec l’enseignement de la grammaire tel que le pratique les béhavioristes ou les créationnistes (ceux qui pensent que leur seule parole permet de transmettre le savoir), c’est le fractionnement, le découpage, l’étude des notions, une à une, indépendantes les unes des autres. En somme, l’absence de vision globale. Les manuels scolaires sont le reflet de cette pratique aberrante : chaque page présente vaguement une notion : la leçon, puis quelques exercices. Les élèves doivent trouver le sujet dans les exercices consacrés au sujet ; les élèves doivent trouver les prépositions dans les exercices consacrés aux prépositions ; etc… Lire la suite « Où, au nom de l’agilité, je demande l’éradication du « quoi » pour trouver le complément d’objet »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑