Ne pas oublier de conjuguer en conjugaison, et ailleurs aussi.

Un élève est un être vivant. Il est ainsi un système. Un système ouvert. Il est « une structure dissipative qui s’auto-organise », explique François Roddier, dans Thermodynamique de l’évolution. S’il accumule des informations dans ces différentes mémoires qui se complètent, il en perd également. Ainsi, un élève est le produit de ses compétences, de son agilité dans des situations variées et toujours incertaines. Il possède un design qui lui est propre, des capacités cognitives particulières. Il a une valeur, une valeur humaine, toujours positive et en aucun cas placée sur une graduation comprise entre 0 et 20. Ne pas oublier également l’aspect pervers de la note comprise entre 1 et 9, donc « sous la moyenne » qui n’a qu’une valeur négative ; valeur négative très bien comprise par les élèves, et en aucun cas incitative. Lire la suite « Ne pas oublier de conjuguer en conjugaison, et ailleurs aussi. »

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑