Etendre la salle de classe hors des murs : Slack pour l’éducation et l’instruction

En classe, les élèves ont le droit d’utiliser leur smartphone pour des besoins pédagogiques. « Utiliser les ressources nécessaires (contenus et services) aux apprentissages » grâce à un Equipement Individuel Mobile devient officiellement une aide pour l’enseignement, rappelle le Ministère de l’Education Nationale en juin 2015. De la même manière NetPublic précise que « Il s’agit de travailler sur des compétences essentielles dans le monde d’aujourd’hui : pouvoir accéder à des informations, les vérifier avec un esprit critique, mettre en oeuvre des savoirs construits et organisés, développer l’esprit d’initiative et la créativité en mode projet et en mode collaboratif… Ces compétences mêlent la lecturel’écriture, la navigation et l’organisation dans un environnement médiatique et numérique contemporain où l’exercice de la citoyenneté est bien sûr de mise ».

Cependant, je me suis souvent demandé comment étendre les cours, l’esprit d’initiative, le mutualisme, hors des murs de la salle de classe, pouvoir prolonger l’esprit d’aide, de collaboration et de coopération au-delà des frontières du collège. De plus, je ne donne que très peu de travail à la maison car :

  • Je considère que les expérimentations se font en classe car je ne peux aider les élèves lorsqu’ils sont chez eux, ou très peu d’enfants ont des parents qui peuvent leur donner des conseils
  • De très nombreux élèves (parfois 70%) ne font rien chez eux, ne lisent pas le texte demandé, ou n’apprennent pas les mots suggérés, ou ne préparent pas le sujet de rédaction, soit par manque d’envie soit par absence d’aide.

Ce double défi a toujours été une contrainte; il me fallait trouver une solution.

J’avais testé jadis des accompagnements sur Blog, Twitter, Facebook, mais je n’avais jamais été pleinement satisfait. J’ai conservé Facebook avec les élèves pour rester en relation avec les anciens, ceux qui le souhaitent, et les accompagner pour des aides ponctuelles, ou garder un simple contact.

Emergence

J’ai découvert il y a une semaine l’application Slack, une application de collaboration utilisée aussi dans l’Agilité. C’est une application très simple, bien plus plus souple et efficace que Twitter ou que les environnements numériques éducatifs (Pronote, Liberscol, Atrium).

Parmi les applications accompagnant le travail collaboratif, il existe également FramateamLammer ou Postclass pour le même type d’échanges dans une équipe.

Lire la suite

Présentation synoptique et holarchique des Programmes de Français 2016, cycle 4

De la même manière que les programmes de français de 2008, j’ai réalisé une vue d’ensemble des programmes de français 2016 cycle 4, en présentant les progressions et les impératifs du cycle par une structure holarchique et synoptique.

Ce tableau est imprimable au format A1

Programme 2016 - format A1

Programme 2016 – format A1

Ce tableau se lit du centre vers la périphérie : au centre le cycle 3, puis le cycle 4 avec les classes de 5ème, 4ème et 3ème.

Dans la partie supérieure, en bleu, les compétences langagières orales et écrites ainsi que la lecture. En premier, au centre, le langage oral, puis à gauche l’écriture, et enfin la lecture au dessus de la culture littéraire et artistique.

Les domaines (langage oral, écriture, lecture) se lisent de la gauche vers la droite. Ainsi, par exemple pour le langage oral, la progression est indiquée avec le premier ensemble « Comprendre et interpréter des messages et des discours oraux complexes » pour parvenir à « Percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole« . Les différents éléments sont inclus les uns dans les autres, montrant le caractère holarchique de l’ensemble.

Langage oral

Langage oral

Ainsi le groupement de compétences placé à gauche est prioritaire sur les suivants. Le dernier groupement contient tous les ensembles de compétences.

Dans chaque sous-ensemble, la progression se lit du bas vers le haut, de la 5ème vers la 3ème. Les attendus se lisent eux de haut en bas.

En orangeles compétences linguistiques. L’ensemble de compétences prioritaires est situé à droite « Connaitre les aspects fondamentaux du fonctionnement syntaxique« . La lecture pour chaque ensemble se fait de haut en bas, de la 5ème vers la 3ème.

La culture littéraire et artistique, en vert, avec les 4 grandes entrées (Se chercher, se construire, etc) et les 5 questionnements (Dire l’amour, etc) à développer chaque année. Les pastilles de couleur indiquent les genres littéraires : obligatoires en haut, optionnels en bas.

Quand l’expression orale, l’expression écrite et le travail collaboratif se nourrissent mutuellement et développent l’engagement

L’expression écrite est un travail complexe. Sans doute l’exercice le plus complexe réalisé au collège. Ce travail d’écriture demande du temps, de la patience et de la confiance pour devenir une oeuvre littéraire.

En septembre 2015, j’ai proposé aux élèves une liste de sujets parmi lesquels ils pouvaient choisir chaque mois celui qu’ils voulaient traiter. La prise de décision personnelle est source de motivation et donc d’engagement dans un cadre créatif.

En juin 2015, après 10 mois de formation, en faisant le bilan des travaux des élèves, j’ai pu constater une efficience élevée, avec 100% d’engagement, d’améliorations et de réussite pour cet apprentissage, quelques soient les notes obtenues au cours de l’année. Le but n’est pas seulement la note ; le but c’est l’émergence de compétences à travers la participation, l’engagement, la tentative, les essais-erreurs dans un projet : l’écriture d’un texte littéraire.

Tous les élèves ont modifié positivement leur manière d’écrire et de raconter sur l’ensemble de l’année, grâce à une rédaction par mois, soit 9 rédactions sur l’année.

Les valeurs de l’Agilité sont à la base de cette formation.

Des créations opérationnelles plus que des connaissances exhaustives

En classe de troisième, un seul élève, en difficulté, a refusé d’écrire sa rédaction en septembre et ce fut son unique refus. Il a réussi par la suite à écrire  des histoires passionnantes et a pu atteindre 12/20. Il n’a malheureusement pas obtenu le brevet. Dans la même classe, une autre élève en très grande difficulté n’a écrit qu’une dizaine de lignes sur sept rédactions et une trentaine de lignes pour deux autres. Elle ne faisait presque pas d’erreurs d’orthographe et de grammaire et possédait un très beau style. Elle a même accepté de venir pendant un cours de cinquième pour améliorer une de ses rédactions inachevées. Malgré une note maximale de 7/20 pendant l’année, elle a terminé avec un récit plus maîtrisé qu’en début d’année. Enfin, les trois élèves de troisième appartenant à l’ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) ont tous les trois nettement progressé, et ont travaillé souvent sans aide et en écrivant en classe.

Lire la suite