EdUCARYOTE : apprendre du vivant et respecter le vivant

En fin de Billet, MàJ du 1er juillet 02018

 

  • Définir des zones, des espaces, des domaines d’influences.
  • Proposer une carte de ces zones d’influences afin de modifier mon état d’esprit.
  • Perdre les automatismes inscrits dans mes manières de penser, réagir, agir.
  • Avoir le choix.
  • Prendre des décisions sous forme d’hypothèses pouvant être confrontées rapidement à des feedbacks divers et variés.

-> Cette carte des espaces d’influences pourrait être intitulée EdUCARYOTE.

Ayant débuté une prise de conscience majeure en 2009 à la suite de la publication du socle commun des compétences, je commence maintenant à avoir une vision de plus en plus précise de mon cheminement dans l’enseignement. Je progresse lentement : j’ai besoin d’être certain de ne pas créer trop de dégâts pour les élèves dès que je veux expérimenter. J’avance donc par petits pas. Lire la suite « EdUCARYOTE : apprendre du vivant et respecter le vivant »

Publicités

Agilité, Biomimétisme et Pédagogie à Agile Grenoble

Pour quelles raisons l’enseignement doit-il s’extraire du Taylorisme et doit-il délaisser « matière » et « énergie » pour se concentrer sur « l’information » ? Dans quels buts faudrait-il réfléchir davantage à la notion d’information ? Comment trouver des moyens de communication variés et frugaux ? Lire la suite « Agilité, Biomimétisme et Pédagogie à Agile Grenoble »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑