Pour quelles raisons l’enseignement doit-il s’extraire du Taylorisme et doit-il délaisser « matière » et « énergie » pour se concentrer sur « l’information » ? Dans quels buts faudrait-il réfléchir davantage à la notion d’information ? Comment trouver des moyens de communication variés et frugaux ?

A cause de quoi l’enseignement n’est-il absolument pas une profession facile, ne reposant pas sur une unique transmission ?

En tant qu’êtres vivants sur Terre, un espace aux ressources limitées, en quoi est-il primordial de prendre conscience qu’il faut agir en fonction d’un horizon temporel très long ?

Tant qu’on parlera de méthodes pour enseigner et non pas d’état d’esprit, il n’y aura pas vraiment de réels changements dans le système éducatif. En utilisant les valeurs Agiles et influencé par le Biomimétisme, j’essaie d’apporter, non pas une ou des méthodes, mais quelques hypothèses à propos de cet état d’esprit, dans cette conférence réalisée à Grenoble en novembre 02016.

Je devrais donc commencer cette conférence en précisant explicitement: « Je présente un état d’esprit Agile, une manière de percevoir le monde et de m’y adapter au mieux. Je ne présente pas des méthodes d’enseignement qui pourraient être transposées dans d’autres situations avec d’autres élèves et d’autres enseignants…« .

conf-grenoble

Je remercie chaleureusement Alexandre Boutin et tous les membres d’Agile Grenoble pour cette invitation.

26 février : Marjorie me conseille les travaux de Carol Dweck. Voici une présentation de son travail dans cette conférence Tedx « Ne gâchons pas plus de vies » conclut-elle après avoir présenté l’importance de l’état d’esprit pour la réussite de chaque élève.

Publicités