L’écriture est un apprentissage lent, laborieux que peu d’élèves, ici, maitrisent parfaitement.

Le programme officiel du cycle 4, de la 5ème à la 3ème, débute par le socle commun de connaissances, compétences et culture. Dans ce socle le domaine 1 est intitulé « Les langages pour penser et communiquer ». Le premier objectif du programme de l’éducation nationale est donc de faire en sorte que tous les élèves deviennent compétents dans l’art d’utiliser les langages : langue française écrite et orale, langue étrangère, langage mathématiques, scientifiques et informatique, le graphisme, la peinture, le dessin, l’expression du corps.

L’écriture fait partie de cet apprentissage. Il faut maitriser le vocabulaire, la syntaxe, l’orthographe lexicale et grammaticale, la ponctuation. Il faut surtout faire en sorte que le langage écrit puisse provoquer une ou des émotions, des réflexions, un changement d’état, si possible.

Pendant le tout premier jour de cours, je distibue à chaque élève une feuille. Je demande à chacun d’écrire un long message avec des souhaits.

  • ce qu’il souhaite pour lui pendant cette année scolaire
  • ce qu’il souhaite à sa famille et aux personnes qu’il aime
  • ce qu’il souhaite aux élèves de cette classe dans laquelle il se trouve.

Je ne lis pas leur message. Personne à par eux, ne peut lire ce message.

Tous les messages sont enfermés dans une petite boite transparente qui devient alors un « Totem ». Le Totem est scellé et il est accroché dans la salle de cours. Toutes les pensées positives inscrites sur les petits papiers sont alors censées nous protéger car l’écriture à un double pouvoir : garder en mémoire les pensées et créer de l’émotion.

J’annonce alors qu’ils pourront lire leur propre message en juin, soit dans dix mois. Dix mois pour un élève de 12 ou 13 ans, c’est un futur très lointain. Pendant ces dix mois, ils auront tout le temps d’oublier les souhaits qu’ils auront écrits.

Les « Totems » sont exposés dans la salle de cours.

4 Totems

Mardi dernier, le 15 juin, c’était le moment de lire ce message oublié.

Les messages attendent d’être lus

La distribution commence. Lorsque tout le monde est servi, on peut lire son message.

Parfois des élèves pleurent, et ce fut le cas encore cette année. D’autres sont terriblement surpris, d’autres encore se disent « choqués » par les mots qu’ils avaient eux-mêmes écrits et qu’ils avaient totalement oubliés.

Après 10 mois, lecture de son message

Les souhaits se sont-ils réalisés ?

Alors, dans leur JourdEx, ils ouvrent une nouvelle page pour inscrire leurs émotions et leurs sentiments, pour inscrire à nouveau, et pour ne pas oublier, ce qu’ils ressentent pendant ce moment si particulier.

Les mots ont un pouvoir. Celui de créer une émotion. Par le biais de ce petit message, chaque élève expérimente une émotion qu’il n’avait jamais connue auparavant : une surprise mêlée de joie, de tristesse, de regrets et d’autres saveurs parfaitement indéfinissables.

C’est en quelque sorte, créer l’effet Bretodeau.

Effet Bretodeau

2 commentaires sur « Un message pour le futur »

  1. Merci pour cet article encore une fois très pertinent Christian. Rien que de le lire, je ressens moi aussi des émotions sur ce qu’une ouverture de totem 10 mois plus tard peut déclencher. Avec les équipes que j’accompagne, j’aime bien que chacun s’écrive une lettre à lui-même et lui poster des mois plus tard, directement à son adresse perso pour le surprendre. Le revers de la médaille, c’est que je n’ai jamais comme toi l’occasion de mesurer l’impact de ces courriers…

    1. Je te comprends.
      J’avais même pensé demander aux élèves volontaires de s’écrire une lettre pour eux en incorporant des photos ; et le leur posterai cettre lettre dix ans après… pour créer un « effet Bretodeau ».

Laisser un commentaire ou une aide, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s