En lisant #hyperlean, de Cecil Dijoux

Mon virage professionnel a commencé en 2009 lorsque je me suis intéressé de très près au Socle commun des Compétences. Ce socle était à l’époque un sujet tabou. Il venait de paraitre et personne n’osait en parler. Nous n’avions reçu aucune information, ni formation. Les réflexions rapides à propos de ce « nouveau programme » disait-on, tournaient autour d’un sous-programme. Par conséquent personne ne voyait l’intérêt de l’utiliser. Les prises de conscience ont évolué depuis.

En effet, il s’agissait de prendre en compte les aptitudes des élèves à s’approprier leurs apprentissages, à devenir responsables et autonomes dans un cadre éducatif, à l’intérieur d’un programme général. Il s’agissait donc d’envisager une forme de pédagogie active, issue des réflexions et travaux de John Dewey, courant de pensée adopté par Maria Montessori ou Célestin Freinet. Lire la suite « En lisant #hyperlean, de Cecil Dijoux »

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑