Quand l’expression orale, l’expression écrite et le travail collaboratif se nourrissent mutuellement et développent l’engagement

L’expression écrite est un travail complexe. Sans doute l’exercice le plus complexe réalisé au collège. Ce travail d’écriture demande du temps, de la patience et de la confiance pour devenir une oeuvre littéraire.

En septembre 2015, j’ai proposé aux élèves une liste de sujets parmi lesquels ils pouvaient choisir chaque mois celui qu’ils voulaient traiter. La prise de décision personnelle est source de motivation et donc d’engagement dans un cadre créatif.

En juin 2015, après 10 mois de formation, en faisant le bilan des travaux des élèves, j’ai pu constater une efficience élevée, avec 100% d’engagement, d’améliorations et de réussite pour cet apprentissage, quelques soient les notes obtenues au cours de l’année. Le but n’est pas seulement la note ; le but c’est l’émergence de compétences à travers la participation, l’engagement, la tentative, les essais-erreurs dans un projet : l’écriture d’un texte littéraire. Lire la suite « Quand l’expression orale, l’expression écrite et le travail collaboratif se nourrissent mutuellement et développent l’engagement »

Publicités

En cours de littérature, je m’ennuie car les élèves travaillent sans moi.

Lorsque les élèves viennent en cours de français pour étudier la littérature ou la dramaturgie, je ne pense pas qu’ils désirent assister, pour leur formation, à une conférence agrémentée d’un semblant de participation d’une poignée d’entre eux afin d’asseoir définitivement le point de vue de l’adulte-enseignant-conférencier, assis le plus souvent derrière son bureau. Lire la suite « En cours de littérature, je m’ennuie car les élèves travaillent sans moi. »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑