En cours de littérature, je m’ennuie car les élèves travaillent sans moi.

Lorsque les élèves viennent en cours de français pour étudier la littérature ou la dramaturgie, je ne pense pas qu’ils désirent assister, pour leur formation, à une conférence agrémentée d’un semblant de participation d’une poignée d’entre eux afin d’asseoir définitivement le point de vue de l’adulte-enseignant-conférencier, assis le plus souvent derrière son bureau. Lire la suite « En cours de littérature, je m’ennuie car les élèves travaillent sans moi. »

Publicités

Pour quelles raisons je ne fais plus aucun cours de grammaire ou de conjugaison, et mes élèves progressent.

« La langue n’est pas une création voulue et réfléchie : la Grammaire n’est pas une forme de la Logique, c’est une science d’observation, qui doit être faite d’inductions et non de déductions« , L’enseignement de la langue français, Ferdinand Bruno, 1909.

Depuis 2008-2009, utilisant une approche par compétences, approche active, un apprentissage par la pratique (« Learning by doing« ), je ne fais plus de cours de grammaire. Donc mes élèves progressent. Il est clair qu’en récitant par coeur le Grevisse, sans aucune nuance, à des enfants de 12 ans, ils ne comprendront rien à la grammaire.

Je ne dis jamais aux élèves :

-« Ouvrez votre manuel scolaire à la page 253 nous allons étudier le complément circonstanciel de concession« . Lire la suite « Pour quelles raisons je ne fais plus aucun cours de grammaire ou de conjugaison, et mes élèves progressent. »

Les compétences, l’Agilité, le design et un regard sur les classes grammaticales

Lorsqu’après quelques semaines de formation je montre le symbole suivant aux élèves de la 6ème à la 3ème, ils pensent immédiatement : – « adjectif qualificatif féminin pluriel« 

adjectif féminin pluriel
adjectif féminin pluriel

– le suivant : -« adjectif qualificatif masculin singulier » Lire la suite « Les compétences, l’Agilité, le design et un regard sur les classes grammaticales »

Aider les élèves à émettre des hypothèses

Pour travailler par compétences, il est primordial d’entrer dans la boîte noire, d’utiliser la complexité, afin d’aider les élèves à améliorer leurs capacités cognitives. Il est clair qu’en récitant par coeur le Grevisse, sans aucune nuance, à des enfants de 12 ans, ils ne comprendront rien à la grammaire.

Il m’avait été difficile d’inciter les élèves à écrire des hypothèses dans leur cahier-laboratoire. Toujours dans une approche constructiviste, il me fallait trouver une solution afin que les élèves demeurent les acteurs de leur propre apprentissage, découvertes, processus cognitifs, aventures, etc. En effet, il ne s’agit pas qu’ils répètent uniquement ce que je peux leur dire. Lire la suite « Aider les élèves à émettre des hypothèses »

A propos des cartes du kanban

A travers la Pédagogie Agile et le management, il est primordial de se soucier constamment de l’estime de soi de chaque apprenant. Grâce à une empathie énoncée par Carl Rogers, aucun d’entre eux ne devrait être délaissé ou pénalisé ou puni ou moqué, sinon c’est le groupe de 4/5 élèves qui sera pénalisé. Un des buts de chaque séance de formation est de ne pas augmenter les écarts entre les élèves (l’écart peut être : rapidité/lenteur dans la réalisation, rapidité/lenteur pour la compréhension des notions, rapidité/lenteur pour la mémorisation, etc.). Lire la suite « A propos des cartes du kanban »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑